Histoire des crétins des Alpes

Il y a quelque mois déjà, j’ai été fasciné par le  livre très bien documenté de Yves-Marie Bercé –  Esprits et démons. Histoire des phénomènes d’hystérie collective. – édité par La Librairie Vuibert.

Le mois dernier est paru, chez le même éditeur,  un ouvrage, qui a particulièrement attiré mon attention et ma curiosité médicale et historique, intitulé Histoires des crétins des Alpes, dont l’auteur est Antoine de Baecque .

Antoine de Baecque est professeur à l’Ecole normale supérieure, et il a publié récemment La Traversée des Alpes (Gallimard), Les Godillots (Anamosa, Prix Lucien Febvre 2017) ou En d’atroces souffrances. Pour une histoire de la douleur (Alma)

Vous trouverez ci-dessous le synopsis de cet ouvrage.

« Crétin des Alpes ! » Avant d’être l’une des insultes préférées du capitaine Haddock, l’expression désigne un état prononcé de dégénérescence physique et mentale, éradiqué depuis les années 1920.

Le crétinisme est l’objet d’un débat de santé publique essentiel au XIXe siècle, suscitant une « science de l’Alpe » qui pose exemplairement la question du « grand renfermement des corps » hantant le travail de Michel Foucault. Le crétin est aussi une victime, dont le sacrifice est un scandale silencieux. Il devient le cobaye de toute sorte d’expériences, pédagogiques et chirurgicales, généralement inutiles, et a été longtemps laissé dans un état débile et difforme.

Sa revanche – une forme étonnante de fierté crétine – advient peu à peu par le travail de l’imaginaire collectif, qui en fait désormais l’un des emblèmes paradoxaux de l’identité alpine. C’est ainsi que les crétins ont, de multiples façons, tendu un miroir à la bien-pensance, ce que dévoile ce brillant essai d’histoire sur le pathétique ordinaire des « anormaux ».

Ce livre m’incite à lire également l’autre ouvrage d’Antoine de Baecque sur la douleur (cité ci-dessus), sujet qui me tient particulièrement à cœur.

 

A propos Alain Bohu

Docteur en médecine (en retraite), Membre de la Société Dunoise, Membre de la Société Archéologique d'Eure-et-Loir
Cet article, publié dans Bibliographie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s