Le Traité de Brétigny (1360), un événement en Eure-et-Loir

Contexte historique

Depuis 1340 Edouard III, roi d’Angleterre, revendiqua la couronne de France tout en s’efforçant de sauvegarder son duché d’Aquitaine. Il déclencha un conflit qui devint la Guerre de Cent ans. Les Anglais furent les plus forts et firent prisonnier le roi de France Jean II le Bon à la bataille de Poitiers en 1356. Durant sa captivité, son fils aîné Charles devint régent du royaume de France. Des négociations furent engagées pour libérer Jean II, mais Edouard III revint en France pour prendre Reims et Paris. En vain. Son armée, fatiguée par des mois de campagne, subit un terrible orage au sud de Paris, le lundi noir (ou Black Monday) du 13 avril 1360. Le roi d’Angleterre comprit qu’il fallait traiter : ce furent les préliminaires de paix de Brétigny. [1]

Brétigny est un village de la commune de Sours près de Chartres dans notre département d’Eure-et-Loir.

Essentiel du contenu du traité

« Édouard III renonçait au titre de roi de France mais, outre la rançon, il obtenait, en toute souveraineté, la Guyenne, la Saintonge, l’Agenais, le Limousin, le Périgord, le Quercy et l’Angoumois. Ainsi fut créée, en faveur d’Édouard, prince de Galles, son fils aîné, la principauté d’Aquitaine. » [1]


Le traité fut rédigé le 8 mai 1360 à Brétigny et fut signé par les deux rois le 24 octobre 1360 à Calais.

« Si le traité avait duré, le royaume de France aurait perdu un tiers de sa superficie et de ses sujets. Mais le fils de Jean II, devenu Charles V, prit sur lui en 1369 de rompre cet accord inique et humiliant et surtout s’employa avec succès à la reconquête des provinces perdues.» [1]

Extraits du document original [2]

Admirez ces beaux textes et ces magnifiques enluminures. Cliquez sur les liens pour agrandir les images. Les amateurs de paléographie pourront lire ou transcrire ces textes.

Références :

[1] Contamine Philippe. Traité de Brétigny. FranceArchives.
[2] Portail Biblissima. Traité de Brétigny

 

A propos Alain Bohu

Docteur en médecine (en retraite), Membre de la Société Dunoise, Membre de la Société Archéologique d'Eure-et-Loir
Cet article, publié dans Evénement, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s